vendredi 15 mai 2009

London Calling



C'est la grosse panique.


Je pars dans moins de trois semaines et j'arrive toujours pas à réaliser que je vais vraiment partir et qu'il faut que je voie tous mes amis parce qu'après je passerai deux mois sans eux.


Je passerai deux mois à Londres, mais alors je sais pas tout à fait vers où, parce que j'ai pas d'endroit où rester. Je cherchais d'abord dans le centre, mais c'était un peu "Bonjour, est-ce que vous êtes faite d'argent" et bon, j'ai vérifié, et c'est non. Même mon papa il est pas fait d'argent, et pourtant il a une BMW et un jardin avec un cerisier.


Cerises que je vais louper pour la troisième année consécutive, tout comme la fête des mères, des pères, et de la musique. Et encore, avant j'étais en Russie, je pouvais me la péter colonialiste avec mes billets de mille roubles et acheter de l'ambre à foison pour le cadeau de fête des mères, et ça pardonnait le fait que je ne sois pas là. Cette année, ma maman, elle aura du thé, et ce sera tout.


Moi, je vais manger de la pizza tous les jours, en espérant que c'est vrai cette légende urbaine sur les filles-jambon de Londres, comme ça je passerai à peu près inaperçue.
Donc je pars dans deux semaines, j'ai quinze livres en pièces de vingt pence sur moi, j'ai un adaptateur pour mon PC, et plein de pulls, et ce sera plus ou moins tout ce que Ryanair me laissera emporter dans ma valise, sympa.

Et je sais toujours pas quel sera mon travail. Je sais juste qu'on va pas me payer et qu'on va sans doute me forcer à mettre des collants, mais qu'est-ce qui m'a pris de me foutre dans un enfer pareil. (Je sais en réalité qui est cet enfer, il s'appelle ma directrice de section Interculturalités, qui a décidé allez hop on leur fait faire un stage obligatoire à l'étranger, sinon ils pourront pas valider leur licence.)


C'est une bonne idée vue comme ça, mais vue d'ici, sans fric, avec la perspective de passer deux mois sous la pluie et dans un bâtiment climatisé qui fera sécher mes lentilles jusqu'à ce qu'elles me découpent la cornée, pour pouvoir me traîner au pub le plus proche et noyer ma misère dans la Guinness....


Nan, en fait, même vu d'ici, ça a l'air génial.


Haha je pars à Londres !


Je vais visiter la tour où on décapitait les gens ! Je vais acheter des bottes en caoutchouc et sauter dans TOUTES les flaques de la ville ! Je vais boire plein de bière méga amère (que j'aime pas) et m'empiffrer de chips au vinaigre (que j'adore) ! Je vais visiter la super grande bibilothèque et voler la Magna Carta (juste comme ça, pour le fun) ! Je vais mettre The Clash dans mon MP3, et quand j'en aurai marre, je mettrai les Beatles, et quand j'en aurai marre, je mettrai les Kinks (et ça j'en ai jamais marre).


Je finirai cet article par une phrase que seuls les tarés de sitcoms américaines vont comprendre dans toute sa splendeur :


LONDON, BABY !


PS : A Nina : Je serais ravie de te rencontrer ! Je connais personne en Angleterre, alors ça me ferait plaisir. (Windsor, ouah, genre tu serres la pince à la reine tous les week-ends et tout ?)
Pour qu'on puisse échanger plus facilement (et plus discrètement) des infos, mon adresse mail : tindomerel@hotmail.fr (et pas .com parce que ça c'est une autre fan de Tolkien qui s'est faite harceler à ma période blogstar, faut la laisser tranquille maintenant)

8 commentaires:

  1. T'façon, la bière faut la boire que quand on a soif ( et ce, même si on l'aime pas ). J'ai testé : ça marche.
    Sinon, il y a une auberge de jeunesse très sympa, à Londres, avec un gentil monsieur qui, quand on se lève, nous joue de la guitare en chantant de sa voix envoutante ... Magique !
    Tout ça pour dire que Londres, t'as bien de la chance d'y rester deux mois.

    RépondreSupprimer
  2. Promets que tu vas acheter le chapeau et que pour ton premier jour tu t'orienteras en mettant les pieds dans une carte dont les monuments sont en relief !


    Bon courage !

    RépondreSupprimer
  3. Dis donc, moi aussi je suis et serai encore à Londres (enfin à Windsor, mais c'est à côté) quand tu y seras. Tu penses qu'il serait possible de se rencontrer ? (enfin je sais pas si c'est une très bonne idée, j'aurais l'air cruche, j'aurais l'impression de rencontrer une star .. hum...)
    En tout cas bon courage pour trouver un logement !

    RépondreSupprimer
  4. Pour le logement tu peux aller voir les infos sur routard.com, y'a peut-être qq chose sur Londres!

    RépondreSupprimer
  5. D'accord, je t'ai ajoutée sur MSN! (lacheln3889@hotmail.fr)

    RépondreSupprimer
  6. chevelure-exquise16 mai 2009 à 22:27

    Et moi je viens avec toiiii pendant uuuuune semaiiiineeee!

    RépondreSupprimer
  7. Moi aussi je suis à Londres, donc si t'as besoin n'hésite pas...

    RépondreSupprimer
  8. Il y a une auberge géniale sur Kings Cross, un ancien palais de justice où ont notamment été jugés les Clash et où Dickens a écrit Oliver Twist.. C'est rénové, sublime et tu peux dormir dans un dortoir mixte de 14 lits pour seulemnt 10 pounds petit dej compris. J'y suis restée une semaine en février, c'etait génial, et plein de recontres, il y a des cuisines en bas et tu fais la popotte avec des suédois et des écossais, bref c'est génial :)
    Cette auberge, c'est Clink Hostel et je te la conseille vraiment...

    Carole. (http//bienveillance.skyrock.com)

    RépondreSupprimer