mardi 2 août 2011

brève musicale


 Un jour il faudra qu'on m'explique comment Mickaël Miro a réussi à faire un disque.  

Il avait un oncle chez Universal, c'est pas possible autrement. 

Sérieusement, je pensais pas qu'on pouvait faire plus minimaliste que Grégoire en termes de paroles (toi, moi, elle, lui, seuls), mais là, ils jouent même plus dans la même ligue. C'est presque un concept à lui tout seul, Mickaël Miro. Comme l'art cubiste, ou les monochromes. C'est un monochrome de la musique. C'est le "carré blanc sur fond blanc" de la musique.

En fait, Mickaël Miro, c'est un mec qui a décidé de raconter sa vie dans une chanson, et à mi-chemin, il s'est rendu compte qu'il lui était jamais rien arrivé. Du coup il s'est dit qu'il allait chanter plus doucement, et répéter "l'horloge tourne et les minutes font des trucs" histoire de gonfler un peu le script. Mais en fait ça suffisait toujours pas! Le gars il a dû placer, non pas un, ni deux, mais HUIT refrains composés uniquement de "dam dam dé oh" ad nauseam !

Donc pour te résumer la chanson : c'est l'histoire d'un mec qui a 30 ans, et qui raconte sa vie. Ce qui lui est arrivé dans sa vie : sa copine a avorté et sa grand-mère est morte. Voilà. En trente ans, il lui est arrivé ça. 

Et après on s'étonne qu'il ait dû balancer l'histoire du tsunami qui n'a rien à faire là, juste pour faire ses deux minutes. Sérieusement, c'est quoi ce couplet? C'était juste pour dire "Eh tu sais quoi, quand y'a eu le tsunami en Thaïlande, ben je l'ai vu à la télé" ? Non parce que si c'est comme ça, fallait pas t'arrêter là, Mickaël. Fallait nous parler du 11 septembre, du séisme au Japon, de Haïti, des inondations au Pakistan. T'aurais eu au moins 3 minutes à ta chanson, là, c'était de l'or en barre!

En plus, c'est pas pour dire, mais il est pas un peu con, Mickaël Miro? 

Sérieusement écoute sa chanson deux minutes. Il lui faut un SMS pour comprendre qu'il est plus puceau? Genre pendant qu'il se tapait sa meuf, il était où? 

En plus t'imagines le SMS de sa nana : "Ah au fait Mickaël, t'avais l'air un peu te-bé, donc au cas où tu l'avais pas saisi plus tôt, je t'informe qu'on a fait l'amour. A+." Et le mec il le reçoit et il fait "AAAAAAAH c'était CAAAAA!"

Pareil, il lui faut 9 mois pour capter que sa copine a avorté. Genre elle lui dit qu'elle est enceinte, il lui dit "je veux pas d'enfant", elle avorte, et le crétin, il attend les neuf mois. Et au bout des neuf mois, il pousse un soupir de soulagement : ouf, l'avortement a bien marché! En fait, le mec, c'est le mari de Véronique Courjault : salut, ma meuf pourrait être enceinte de huit mois que je verrais rien du tout, du coup je compte les mois, c'est plus sûr comme technique.

Et puis je pense qu'il a pas tout bien compris pour sa mamie non plus. Écoute, Mickaël, tu n'es sûrement pas médecin (vu que déjà tu galérais à comprendre les histoires d'IVG), mais là, il faut que je t'informe : les coeurs ne se suicident pas. Les coeurs n'ont pas une volonté propre, Mickaël, c'est juste des organes. Soit ta mamie s'est suicidée, soit elle a fait une crise cardiaque, un des deux, mais dans aucun des cas ce n'était la faute du coeur, Mickaël.

Parce que bon, de toute évidence, la glose littéraire, c'est pas trop ton truc. Si tu passes une chanson à faire rimer à chaque fois "temps" avec "enfant" (sauf la dernière strophe, t'as mis "bilan", bravo, ta maman t'a acheté un dictionnaire des rimes?) c'est qu'il faut savoir oublier les métaphores, sous peine de passer pour un con. Oui, c'est ça, l'histoire du coeur qui se suicide, t'as l'air d'un con.

Donc, Mickaël Miro, voilà mon conseil : la prochaine fois, fais une chanson sur les fleurs, les chatons, le soleil ou les arbres, mais pitié, ne nous raconte plus jamais ta vie. Même si tu te mets à faire des trucs. On veut plus les entendre, tes histoires.

- Mais non, attendez! Je peux vous raconter comment une fois j'ai été à la Poste!
- Non, c'est fini Mickaël, il faut partir maintenant. 

Va donc t'enfermer dans un ascenseur avec Calogero. 


PS : Et arrête tes clips de manouche. Tu squattes les abribus pour rien.

6 commentaires:

  1. MERCI pour cet article. Cette chanson m'énerve tellement, au moins maintenant si je l'entends je penserai à ce que tu as écrit ça me changera les idées je pourrai mieux supporter !!

    RépondreSupprimer
  2. Je plussoie TOUT ! je ne supporte pas cette chanson et mon patron adooooore la siffloter. Hell!

    RépondreSupprimer
  3. le refrain me fait penser à une pub pour déodorant ^^;

    RépondreSupprimer
  4. Hmm... moi ce qui me fait le plus peur, c'est qu'il crie (chante?!) de plus en plus en fort au fur et à mesure que la chanson avance, mes oreilles, stop, arrête toi la petit mickaël.

    RépondreSupprimer
  5. (Après un tour sur Deezer, il a aussi fait un duo avec Natasha St Pier, je sais pas si je l'écoute ou pas?)

    RépondreSupprimer
  6. (I did, j'ai tenu 32 secondes)
    (et je suis plutôt fière de moi^^)
    (bon, j'arrête de polluer tes commentaires!)

    RépondreSupprimer