vendredi 20 avril 2012

Les choses qui me dégoûtent le plus au monde


Je m'ennuyais, alors j'ai fait un Top 10 des choses qui font se hérisser tous les petits poils qu'il y a sur mes bras. (Si tu veux faire ta propre liste sur ton blog, fais-toi plaiz, j'ai pas mis de copyright.)

(Ah et puis j'ai fait un compte à rebours parce que j'aime construire le suspense.)

10) L'odeur des épinard bouillis. (elle est ex aequo avec l'odeur de chez le dentiste, dans la catégorie "à trois, je gerbe sur ton carrelage")

9) Quand la bouffe moisit dans les Tupperware.
En général, j'ouvre le Tupperware, je regarde dedans, je fais "hiiiiii", je referme le Tupperware, je le mets au frigo, j'attends le soir, et quand Professeur Flaxou me demande "on mange quoi?" je fais genre j'ai pas vu ce qu'il y avait dans le Tupperware, et je lui demande de regarder. Ensuite je prends un air surpris et je dis "Oh zut alors! Bon tu peux le jeter?"

(Des fois j'ouvre même pas les Tupperware. Quand ça fait plus de deux semaines qu'ils sont dans le frigo, je les laisse juste là. A jamais.)

8) Les gens qui me serrent la main et qui ont les paumes toutes moites. (c'est dégueulasse)

(C'est ex aequo avec les gens qui me serrent la main, mais en fait, non non! ils serrent rien du tout. Ils te tendent juste une main toute molle, et ils la laissent posée dans la tienne comme un animal mort, en attendant que tu la secoues.)

7) Les animaux humanoïdes (je vois la pub Orangina, et j'ai envie de me rincer les yeux avec de la Javel). Ou bien les animaux qu'on habille comme des humains. Ou bien les humains déguisés en animaux. (Disneyland, c'est un peu le Mordor, pour moi.)

6) Le bruit des mains qui craquent.

5) Quand je prends le bus ou le train, et que quelqu'un s'est endormi sur mon siège avant moi, et qu'il y a une trace de gras-de-tête sur la vitre. (Bonus combo : quand il reste un cheveu collé au gras-de-tête.)

4) Quand le boucher rajoute les abats des animaux dans mon paquet alors que je lui ai rien demandé du tout (et ensuite ça fait comme une petite surprise affreuse au milieu de mon poulet).

3) Quand je mâche un chewing-gum avec trop d'ardeur et que mes dents du haut CRISSENT contre mes dents du bas.

(J'y peux rien, je suis une passionnée.)

2) Quand je mords dans un truc super bon à manger (une pomme, un gâteau, un bout de chocolat) et que je vois, non pas un, mais UNE MOITIE d'asticot qui se tortille dans le bout qu'il reste dans ma main.

(Des fois, je me dégoûte toute seule rien qu'à penser au fait que ça pourrait peut-être arriver. Le meilleur régime du monde.)

1) Les têtes de Chevallier Laspalès sur les pubs de la Matmut (celles qu'ils mettent sous les abribus pour que TU LEUR ÉCHAPPES PAS).


Sérieusement, la Matmut? C'est qui votre directeur de la com? Faudrait peut-être penser à le virer, là, il doit être à un stade relativement avancé dans la démence :

-  Alors là, on prendrait des comiques has been, mais on les photoshopperait jusqu'à ce qu'ils ressemblent à des mutants mi-humains mi-plastique.
- Super, les gens vont adorer! Ça leur donnera trop envie de nous acheter des assurances!

WHAT THE FUQUE.

8 commentaires:

  1. sympa (enfin façon de parler) top 10!

    RépondreSupprimer
  2. j'ai pleuré de rire, sérieux!! et je viens de me faire engueuler par matou "chuuuuut je dooooors" XD

    RépondreSupprimer
  3. J'étais en larmes, le hareng est venu dans le salon, et voyant que je rigolais en pleurant, il a regarder et il m'a dit "mais c'etait pas elle avec la nouvelle sélande l'autre fois?" Je lui ai dit que oui alors il a lu, et lui aussi il était mort de rire... :-D

    sinon tu t'es jamais dit que peut être un jour un mec a la main molle laissera vraiment un rat crever dans ta main? J'y pense desfois quand quelqu un me sert la main mollement...^^

    RépondreSupprimer
  4. Excellent, je vois qu'on a ça en commun, moi c'était un ongle dans le vienetta menthe chocolat, que j'ai sucé un bon bout de temps avant de comprendre que ce copeau là ne fondait pas :s

    RépondreSupprimer
  5. Je me marre à lire tes posts, je suis tombée ici par hasard... mais quelle n'a pas été ma (triste) surprise de voir que tu détestais les mains moîtes (en même qui aime ? même ceux qui ont les mains moîtes n'aiment pas cette situation je pense) ! que les gens comprennent que ce n'est pas notre faute (et oui je fais partie de la minorité des minorités) parce que oui j'ai essayé des crèmes qui n'ont pas marché, et parce que j'ai beau essayer toutes les techniques possibles et inimaginables pour que mes mains soient le moins transpirantes, dégoulinantes de sueur possible il reste que j'aurai toujours les mains moîtes ! Alors désolée au nom de la communauté des gens moîteurs, on essaye de serrer les mains des autres le moins possible mais quand les conventions obligents à serrer les mains, un drame s'opèrent malgré nous ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ta mère la gluante comme tes mains

      Supprimer
  6. (* oblige et * s'opère ahem)

    RépondreSupprimer