mercredi 11 juillet 2012

On s'la donne au Comic-Con!


(L'une des possibilités de costume envisagées pour le Comic-Con)

Ce week-end j'ai été au Comic-Con pour la première fois de ma vie.

Professeur Flaxou et moi, on s'est levés à 5 heures du mat' pour prendre le premier train vers Paris.

(On n'est pas partis vendredi soir parce que les trains du vendredi soir coûtent la peau des yeux de la tête et on est un peu à budget serré, rapport au fait qu'on va inviter 110 personnes à manger dans deux mois, qu'il est au RSA, et que moi je touche la fameuse "gratification de stage" (j'adore ce mot, "gratification". Quand je l'entends, je m'imagine déguisée en chien, en train d'essayer d'attraper ma queue devant ma responsable de stage, et je la vois en train de se foutre de ma gueule et de me jeter un sucre.))

Soit dit en passant, les contrôleurs du train devaient tous être en pleine ménopause et avoir des bouffées de chaleur incontrôlables, parce que la clim était tellement à blinde qu'une fois arrivée à Paris, j'avais les lèvres bleues (et pourtant je m'étais recouverte de toutes les fringues de rechange qu'on avait amenées avec nous dans le sac - oui, y compris les slips, ça tient chaud aux oreilles).

Une fois arrivés, on est allés Gare du Nord pour prendre le RER jusqu'au Comic-Con, et là on était un peu perdus, vu qu'on est allés à Paris trois fois dans nos vies respectives. Mais fort heureusement, dès la gare RER, on a pu utiliser la technique "suivons les gens habillés chelou".

- Attends, c'est quelle direction, déjà?
- Je sais pas, moi je suis le groupe de 5 filles avec les oreilles de chat et les queues à grelots.
- Ouais, bonne idée. Le mec avec la cape rouge et l'épée en carton gigantesque va dans la même direction.
- Jackpot.

Dans le RER c'était un peu étouffant, mais j'ai réussi à avoir une place assise (vu que la moitié des gens avaient des costumes trop volumineux pour les sièges). Et puis on est arrivés, on a suivi la foule pendant très longtemps, et je me sentais un peu comme la fois où j'avais quatre ans et demi et que mes parents m'avaient perdu à San Francisco (oui, quand j'étais petite, mes parents me perdaient en moyenne cinq fois par an, un jour faudra que je te raconte tout ça) : seule parmi une mer de gens très très grands. Avec pour seul horizon des rangées d'omoplates. Et les commentaires de Flaxou n'aidaient pas ma frustration :

- C'est encore loin?
- Je crois qu'on arrive, y'a un espace ouvert et... oh putaaaaain.
- Quoi? Quoi? "Putain" quoi? Putain bien ou putain pas bien?

C'était les deux, en fait. "Putain" pas bien à cause de la foule de malade, "putain" bien parce qu'heureusement on avait pris les billets à l'avance et qu'on s'est sentis très intelligents.

Une fois à l'intérieur, on était encore plus perdus qu'avant, rapport au fait qu'on pouvait plus suivre les gens en cosplay, vu que, ben, tout le monde était en coplay. Mais heureusement, on a retrouvé Sol et sa dulcinée, qui était une habituée des lieux et qui nous a guidée comme une chef malgré nos directions très vagues :

- Vous voulez voir quoi?
- Ben, chais pas... y'a pas, genre, des jeux vidéo?

On était dans le rayon jeux vidéo en moins de temps qu'il n'en faut pour dire "Encore un cosplay One Piece".

- Tu connais bien l'endroit, dis donc.
- Je viens tous les ans depuis 6 ans.
- Pitié, ne nous quitte plus jamais.

Faut dire aussi que Flaxou et moi, en termes de salons, on n'a fait que la Foire aux Vins de Colmar, ce qui se traduit par :

♧ Un grand espace où personne ne va jamais, parce que c'est plein de gens qui essayent de te vendre des trucs du télé-achat (la machine à faire les Knepflas sans efforts, la machine à perdre du poids en regardant la télé et en mangeant des Snickers, la machine à détoxiquer ton corps par l'effet des pierres miraculeuses)
♧ Un espace extérieur tout petit et semé d'embûches (bouteilles de vin brisées, flaques de vomi, endroits où tes pieds restent collés au sol, gens bourrés en train de ramper)
♧ Un espace intérieur encore plus petit, mais où y'a de l'alcool alors TOUT LE MONDE y va.

Du coup on était pas habitués à cet espèce de hangar géant qui contenait des milliers de gens. (Mais en fait, une fois que t'as compris le sens de la visite, ça va. Le deuxième jour, on était dedans, on se déplaçait comme des boss, les yeux fermés.) (Enfin pas littéralement les yeux fermés, sinon on risquait de se cogner dans quelqu'un déguisé en cosplay de Bleach.)

Et donc c'était un week-end de folie.

On a vu des trucs de ouf, comme une foule de centaines de personnes venues pour voir Joueur du Grenier jouer à Soul Calibur :

video


En même temps y'avait des meufs à moitié à poil sur la scène, ça explique peut-être un peu la chose.


Et puis en plus on a pu voir Nadine Morano se faire casser la gueule en direct, alors ça fait quand même un peu plaisir.


(Oui, c'est bien Nadine Morano. La ressemblance est frappante.)

On a aussi eu les oreilles pétées par la nana qui annonçait les matchs de catch (oui, y'avait un ring de catch, c'était à ce niveau-là sur l'échelle du cool) et qui apparemment n'avait pas d'autre mode que "Je vais déchirer tes tympans avec ma voix horriblement aiguë jusqu'à ce que tes oreilles crient grâce".

J'ai aussi pu jouer au nouveau Mario et au nouveau Professeur Layton (mais y'avait qu'une seule énigme, et c'était la plus facile du jeu, et j'ai mis QUINZE MINUTES avant de trouver la réponse, alors merci bien, je suis déjà découragée).

On a bien aimé l'espace rétro gaming, ou j'ai pu essayer des trucs assez cool :

Un jeu de palet où j'ai quand même fini par gagner contre l'ordinateur (représenté par une sorte de Gollum vert qui boit du rosé, ne me demande pas pourquoi).


Un jeu avec un vaisseau spatial, et faut buter d'autres vaisseaux, et y'a des bombes, et je crois que j'ai perdu (y'avait aucune instruction alors j'appuyais juste sur les boutons au hasard).


Le vieux jeu Mario sur arcade ou Flaxou a perdu, pourfendu par un tonneau qu'on pensait qu'il descendrait pas l'échelle, mais en fait si.

video

Et puis bon, le clou du week-end, ça a quand même été la réaction de Flaxou quand il a vu ça :


Un espace où on pouvait essayer la nouvelle version de Starcraft gratuitement.

Et surtout (le truc qui m'a le plus fait halluciner) un championnat national en direct, avec caméras, commentateurs sportifs, screenshots, la totale! 


Bon, j'ai bien essayé de m'intéresser un peu au jeu, mais c'était difficile.

- Ça commence bien, le joueur Protoss a commencé à prendre son gaz.
- Ah oui, il vient de poser sa deuxième base, on dirait qu'il nous fait un build à la MMA.
- Tout à fait.
- Oh oh, il est pas loin, c'est un proxy!
- Et du côté du joueur Zerg, ça s'agite on dirait.
- Tout à fait, il a lancé les Broodlords, maintenant il doit temporiser. 
- Oui, puisque rappelons-le, les Broodlings sont 3-3.
- Ils devraient faire le café.
- Ha ha!

Et moi qui pensais que le foot, c'était difficile.

On a aussi visité l'espace jeu de rôles, l'espace séries, et on est même allés traîner un peu dans le hall Japan Expo, histoire de voir de quoi il s'agissait.

Bon, j'ai pas mis un pied dans l'espace mangas, parce que j'en lis jamais, mais mais mais! J'ai vu une recette de cuisine sur comment faire un Bento en forme de Pikachu.

Sauf que c'est la recette la plus inutile du monde, puisque c'était un espèce de psychopathe de la cuisine qui te l'enseignait :

- Faites bouillir une seule crevette pendant cinq minutes. Sortez-la de l'eau. Refaites chauffer de l'eau et faites bouillir une branche de brocoli. Puis refaites encore chauffer de l'eau et faites bouillir un légume absolument introuvable dans toute l'hémisphère Nord. Ensuite, prenez une tranche de fromage. Coupez un rond de cinq nanomètres de diamètre à l'aide d'un microscope et d'un scalpel chirurgical. Utilisez cinq kilomètres de cellophane pour modeler votre bento à la perfection. Faites plein d'autres trucs complètement insensés, comme de faire frire des capellini pour les utiliser comme cure-dents pour faire tenir vos créations culinaires en place. Neuf heures plus tard, c'est fini! Vous avez fait un déjeuner pour une personne!

(Bon, mais c'était vachement joli, faut l'avouer.)

Et puis j'ai vu une foultitude de T-Shirts super classe, mais ils avaient jamais ma taille parce que soi-disant :

- Y'a pas de taille pour fille, c'est unisexe.

Non non, "unisexe" ça n'existe pas. "Unisexe" c'est comme ça que les vendeurs qui n'ont que des T-Shirts de mecs appellent leurs produits pour les vendre à des filles. Et moi, je suis une fille. Alors si je prends du S, ça me comprime les nichons (ce truc que les mecs n'ont pas, et c'est pour ça que les T-Shirts mecs sont taillés PLATS) et si je prends du M ça me fait une robe de chambre, alors merci bien, je vais t'enfoncer ton unisexe dans ta face d'androgyne.

Mais le Comic-Con, ce n'était pas que des jeux vidéos et des dépenses inconsidérées ("Des boucles d'oreille en forme de petits PC ! Il me les faut!"), mais c'était aussi le week-end le plus sociable de toute ma vie, puisque :

J'ai rencontré un lecteur et sa copine, donc (ce qui m'a conforté dans mon idée initiale comme quoi mes lecteurs sont des gens formidables).

J'ai revu ma copine Célia du collège et on a partagé ensemble l'effarement de la vidéo du bento Pikachu ("Mais... quel magasin au monde va te vendre UNE SEULE CREVETTE?").

J'ai joué à des jeux de course de voitures et mangé chinois avec Cyril et Cri.

J'ai passé un samedi soir de folie avec mes copines de Master Cécile, Anne-Flo et Irene, à base de discussions gênantes (mais que pour moi) et de pizza qu'on croirait qu'elle est cramée mais en fait non, et d'apéros qu'on croirait qu'ils sont pour bobos végétaliens mais en fait ils sont bons quand même.

Et on est rentrés se coucher à une heure et demie du mat' pendant qu'Anne-Flo titubait dans les couloirs du métro en faisant des plans pour la suite de la soirée avec Irene :

- Irene, j'ai sommeil, je vais rentrer chez moi.
- Mais c'est loin et y'a plus de bus. Tu veux pas dormir chez moi?
- Non, je prendrai le taxi, c'est mieux. Oh quoique, je peux dormir chez toi, c'est moins loin.
- OK.
- Non attends je sais! Irene! Viens on va à Pigalle!
- A Pigalle!
- Ouais, viens, on va faire la fête! Viens on va à la Flèche d'Or! Ou bien au Trocadéro! Non, non, non, en fait non. Viens on va chez toi et on va dormir. Ou bien à Pigalle!
- Ay, Dios mio.

(Oui, Irene est espagnole. J'ai des amis très exotiques.)

Et là, à deux heures du matin, enfin rentrés dans notre chambre d'hôtel et rêvant d'un bain, je suis tombée sur le truc le plus cool du monde : LA TÉLÉVISION.

Parce qu'en fait, ça fait cinq ans que j'ai plus la télé, et là, j'ai redécouvert plein de trucs:

- Fla regarde ! Un grand prix de moto! Fla! Regarde, il est tombé et sa moto a pris feu, ha ha!
- Pitié, laisse-moi dormir...
- Regarde ! Une émission sur les ministres de la Vè République! Ça a l'air trop intéressant!
- Je veux mourir.
- Fla! Fla! Fla! Ils rediffusent "Les filles d'à côté"!
-  ...
- C'est le plus beau jour de ma vie!

Et sinon, j'ai décidé de te mettre plein de photos de mon week-end, comme ça tu seras jaloux.


Mario, Luigi et Charlie sont contents d'aller au Comic-Con.


Le cosplay le plus cool du monde.


Des gens très concentrés sur le championnat de Mario Kart.


- C'est eux les joueurs professionnels?
- Ouais.
- Mais ils sont tout petits! Regarde-les! Ils ont même pas encore l'âge d'avoir le Bac!
- Ouais, mais ils gagnent 100 000 € par an.
- Putain.


Un champ de dés de rôliste.


Où est Eowyn quand on a besoin d'elle?


Des conseils pleins de bon sens.


Expelliaramus!


Professeur Flaxou ne s'ennuie pas trop.


Normal.


Le perso de Joueur du Grenier dans Soul Calibur.


 Ça se passe de commentaires.


Ils ont trouvé comment ouvrir la porte.


L'alien fait partie des créatures sur ma liste de phobies (because les 8 pattes), mais bizarrement, je l'ai pas dit à mon psy.


Mon nouveau fond d'écran.

1 commentaire:

  1. Whaaa trop bien un petit article sur ce week end total geek!! (enfin que le samedi pour moi, dimanche matin je suis allée au marché...déjà j'était moins dans le thème, les gens étaient en boubou, pas en poupée kawai...)

    Je suis fière de d'avoir vu cette magnifique recette de bento avec vous, ça nous a éclairé sur la cuisine du quotidien.

    Et j'ai pu avoir une photo avec Xena quoi, grande classe!! :}

    Allez hop la prochaine moi en Belldandy, toi en Skuld et....le Flaxou ben c'est lui qui voit ^^

    RépondreSupprimer