samedi 21 novembre 2009

"Do you have a toolbox?" "Oh yes, I'm quite the woodsman"


Ils connaissent même pas l'aquarium, la hoooonte.


Bon, il faut que je rétablisse la vérité.

Là vous avez lu mon dernier article et vous vous êtes dit : "God my oh, ces Anglais sont décidément des gens formidables, je veux me faire naturaliser et manger des haricots en boîte pour le restant de mes jours".

Donc avant que vous ne fassiez une erreur (jetez un œil à leur rayon "pain" avant de prendre toute décision irrationnelle) je veux rectifier juste un truc : les Anglais sont des arriérés.

Je ne parle pas de culture, parce que franchement sur ce point-là on est pas les mieux placés pour parler (non mais vous avez entendu parler les gens de Secret Story?) mais je parle d'avancées technologiques (et aussi de mode, mais bon je ne vais pas trop frotter ma supériorité française sur eux pour ce coup-là.) Non, vraiment, au niveau technique, ca fait deux mois que je répète à qui veut l'entendre "Mais qu'est-ce que c'est que ce pays, bon dieu mais qu'est-ce que c'est que ce putain de pays".

Déjà, pour commencer, les Anglais ont pas inventé l'eau tiède. Au sens propre. Sur les lavabos anglais, il y a deux robinets : un pour le chaud, un pour le froid. Donc soit on se crame au troisième degré dès qu'on se lave les mains, soit on s'expose à des bactéries boostées au froid dès qu'on se nettoie le visage. Et là je me dis : est-ce que ça relève vraiment du niveau de la physique nucléaire pour bricoler un robinet qui fasse de l'eau à température graduée ? Même au fin fond des montagnes alsaciennes en 1992, on avait déjà des robinets bifonction (et je vous parle d'une maison dont le jardin était régulièrement envahi par les sangliers. Sérieusement.)

Vous ne me croyez toujours pas ? Vous pensez toujours que les Anglais sont à la pointe de la technologie moderne juste parce qu'ils ont l'Iphone? Très bien. Un autre exemple : Edwina est partie en vacances et m'a laissé l'intendance de la maison (epic fail).

Elle a une chaudière un peu...disons archaïque, que je savais opérer uniquement par le biais du bouton "ON/OFF". (C'est que je suis pas non plus Bob le Bricoleur, moi). Or donc, les maisons en Angleterre sont tellement mal isolées (autant vous dire que le double vitrage, c'est un concept à peu près aussi répandu que celui du skateboard volant) qu'il fait aussi chaud dehors que dedans. Or, évidemment, climat océanique et tout ca, il fait 15 degrés dehors, mais bon, dedans, on se les gèle un peu.

Donc je suis allée allumer le chauffage et il m'a dit va te faire foutre. Alors j'ai appelé Edwina qui a appelé son papa qui bosse dans les chaudières, et il est venu jeter un œil (ne rêvez pas, c'est une image).

Et vous savez pourquoi elle marchait plus, la chaudière ? C'est parce que le vent s'était engouffré par la cheminée et qu'il avait soufflé la flamme.

Ces gens vivent à l'âge féodal, c'est pas possible.

Si ca ne suffit pas à vous convaincre (peut-être que vous aussi vous vivez empêtré dans la boue en prenant des douches froides) voici qui devrait vous rallier définitivement à ma cause : en Angleterre, l'Internet illimité, ca ne va pas de soi.

Genre moi j'ai attendu comme une folle pendant un mois vide de sens, recroquevillée sur mon tapis mou en position fœtale, à ma répéter "J'ai loupé encore un épisode de Big Bang Theory, ma vie n'a plus de but, je sombre dans un gouffre de désespoir et de haine." Finalement, et après les déboires que vous connaissez, Edwina m'a dit "Eh ca y est on a Internet".

Joie.

Joie de voir ma petite icône s'éclairer d'une boule bleue au lieu de cette vilaine croix rouge qui m'avait nargué des semaines durant. Donc moi je mets mes séries sur le feu, normal, je laisse tourner l'ordi jour et nuit, normal.

Et deux jours après Edwina vient me voir en me disant "Au fait on a 14 heures par semaine, je me suis dit que ce serait amplement suffisant."

Aha. Aha aha. (Genre j'ai pas du tout pulvérisé les 14 heures en un jour et demi).

Donc je me suis traînée aux pieds d'Edwina en hurlant pitié pitié, je ferai tout ce que tu veux, je creuserai la terre jusqu'après ma mort pour couvrir ton corps d'or et de lumière, mais je t'en prie, trouve-moi de l'illimité.

J'ai payé une fortune mais maintenant au mois je peux passer des heures sur Skype avec Professeur Flaxou, à avoir des discussions romantique sur notre future maison (our house, in the middle of the street our house, genre on est des hippies on s'en fout si des camions passent à travers.)

- On aura un grand jardin ?
- Tout ce que tu veux ma chérie.
- Et une grande bibliothèque avec des fauteuils en cuir, comme les riches dans les films de riches?
- Si tu veux.
- Et des balançoires, pour les enfants ?
- Mais oui.
- Et un énorme lance-flammes monté sur un camion blindé, pour les zombies?
- T'es la femme de ma vie.

10 commentaires:

  1. Whaaaa le truc ! Juste au moment où tu 'mas parlé de la petite boule bleue de l'internet, j'ai jeté un regard vers la mienne, et là, ELLE A DISPARU ! Pile au même moment !

    Sinon à Londres j'ai vu des mirabelles à 6£ le kilo, pas moyyen que je m'exile là-bas. (OK c'était chez Harrods.)
    (Ils avaient les 6 petits suisses à 4£ aussi.)
    (Un grand moment.)

    RépondreSupprimer
  2. Bon en fait tu m'as pas personnellement parlé de la boule bleue, je sais pas pourquoi j'ai écrit "m'as parlé".

    RépondreSupprimer
  3. Ah... Bizarrement, ça m'a vite refroidie cette mise au point sur la vie en Angleterre. Je vais rester dans ma petite Normandie avec des champs et la Seine mais où, au moins, j'ai Internet illimité, madame ! Et même une chaudière qui fonctionne.
    Courage ! Nous ne sommes qu'en novembre ! Pense aux folles nuits d'hiver où le froid viendra frapper à ta porte ! Il ne frappera même pas, le salaud, il s'infiltrera sous ta couette sans rien demander.
    Enjoy.

    RépondreSupprimer
  4. [Ouh yeah, Normandie en force !^^]

    Bon, bah c'est cool, je suis prévenue des misère qui peuvent m'arriver si je vais habiter chez les english. J'vais déjà commencer à imaginer un espèce de tuyau qui pourrait faire de l'eau tiède avant qu'elle ne coule dans le lavabo...

    Euh et sinon, c'est quand est-ce qu'on voit nos pieds sur ton blog ? =D

    RépondreSupprimer
  5. Owi Normandie ! Mais tout le monde est normand ici ou quoi ? ~

    Sinon ben euh... Le jour où j'aurais pas la flemme j'tenverrais la magnifique photo de mes pieds...

    RépondreSupprimer
  6. Détrompe-toi Canard :
    au Canada non plus, "Internet illimité" ne va pas de soi. En Russie si.
    Par contre au Canada "eau chaude" va de soi. En Russie non. (t'es déjà au courant je crois :))

    RépondreSupprimer
  7. chevelure-exquise qui a un torti coli d'enfer22 novembre 2009 à 23:57

    Cha j'ai le dos bloquée, je me meurs. Je peux meme pas baisser la tete, juste les yeux alors si j'ecris avec plein de fautes, tu t'etonnes pas, je vois pas tout le clavier -_-

    Sinon tu mem anques et je suis presée de te voir. Vivement samedi ou vendredi, je sais plu quel jour tu arrives mais viens vite! I kiffe you!

    RépondreSupprimer
  8. Ha ben sinon en alsace aussi, des fois, les chaudières c'est de la merde. En ce moment y a pas moyen de prendre une douche de plus de 45 secondes avant que l'eau chaude se coupe; puis attendre 8 minutes pour re-45 secondes... autant dire que ça pue !

    Mais, t'es pas censée ne pas aimer les enfants ?!

    RépondreSupprimer
  9. Les Normandes vont créer un fan club Chacho Forever ! On sera la première communauté fan de toi en Normandie. Classe.
    Non, n'es pas peur, c'est une blague. (Quoique ça pourrait être drôle).
    Ne prends pas non plus la grosse tête ! ;)

    RépondreSupprimer
  10. ce que je cherchais, merci

    RépondreSupprimer