lundi 9 novembre 2009

No, not now.... I mean eventually !


Je me meurs.

Et ce n'est pas "je meurs doucement à chaque seconde passée loin de Professeur Flaxou gna gna gna". C'est "je meurs d'une bronchite dopée à la vache folle".


Ça fait une semaine que je tousse mes entrailles et que je me shoote au sirop sans sucre (c'est genre "goût vomi" mais pour que ce soit plus acceptable ils ont rajouté un goût menthol par-dessus. Et c'est pire.) Et une semaine que je bouffe des Strepsils à la chaîne.


- T'es au courant que c'est des médicaments ?
- Rôh l'autre eh, n'importe quoi. C'est des bonbons. Des bonbons pour la gorge, comme les bonbons au miel des Vosges de la pharmacie de Kaysersberg.

- Ils avaient des antiseptiques dedans, les bonbons au miel ?
- Bah non, là-bas le seul antiseptique c'était le schnaps. Il est bête celui-là.

Donc ah oui tiens, les Strepsils ont des antiseptiques dedans. Ma gorge doit être super propre, mais la toux s'accroche. Je peux pas parler plus de dix minutes sans commencer à faire des quintes de toux ambiance "bonjour, j'ai une pneumonie et je vais crever comme un chien sur votre carrelage". Autant dire que pendant les cours, ça la fout mal.


- Je fais natachieun.
- Je fais DE LA nataTION.
- Je fais la natachieun.
- Pas loin. Mais si je parle encore je vais me mettre à cracher du sang, alors on va dire que c'est bon.


Maintenant mes élèves n'osent plus m'approcher parce qu'ils pensent que j'ai la grippe du porc. J'ai beau leur dire que j'ai pas de fièvre et pas de courbatures, eux on leur a appris que les symptômes diffèrent pour chaque cas. (Et là je dis, bravo le ministère de la Santé, dans le genre "ceci est une autorisation de flipper au moindre rhume", on a rarement fait mieux).


Donc ce matin j'en ai eu marre et j'ai appelé le docteur.


- Laissez-moi deviner : vous pensez que vous avez la grippe.

- Euh non.
- Félicitations, vous êtes la première. Alors c'est pour quoi ?


En Angleterre les médecins te demandent pourquoi tu viens chez eux.
Je sais pas trop, c'est peut-être un concours. Genre tu viens chez lui en disant "J'ai une bronchite" et à la fin de l'examen il te dit "Ah ah gros loser, tu racontes n'importe quoi, t'as une angine" (ou bien "Oui c'est une bronchite, pourquoi t'es venu me faire perdre mon temps connard").

Mais je trouve quand même pas ça très juste, parce qu'après tout, le médecin, il est allé à l'école de médecine (on espère) et moi je suis juste allée à l'école Docteur House (du coup je sais diagnostiquer que les maladies auto-immunes).


Donc je suis arrivée et (ces gens sont fous) y'avait un écran noir dans la salle d'attente qui dispatchait les gens dans les différentes salles en faisant BIIIIP. Je me suis rappelée la France, avec les salles d'attente pas automatiques, le contact humain tout ça, et je me suis dit que, quand même, on doit vraiment passer pour des primates à l'étranger.

Du coup ma docteur (c'est vraiment dégueulasse ces mots qui n'ont pas de féminin) m'a examiné et m'a dit "Non non tout va bien" pendant que j'étais en train de cracher des bouts de poumon dans mon mouchoir.

Soi-disant que c'est juste un virus des bronches qui partira tout seul d'ici trois à quatre semaines, et soi-disant que les quintes de toux de la mort, c'est en fait pas la mort.

Ouais.

La docteur avait quand même l'air de penser que j'étais une chochotte. Peut-être que les Anglais sont moins bien remboursés par la Sécu, et que du coup ils ne vont pas chez le docteur dès que leur caca change de couleur. En tout cas ça expliquerait certaines questions :

- Est-ce que vous crachez du sang ?
- Hein ? Heu non.
- Ah bon ! Ah ben alors pourquoi vous êtes venue ?

C'est des durs, dans le coin. Ils mangent des cactus au petit déjeuner.

- Prenez du sirop et rentrez chez vous.
- Quoi ? Pas d'ordonnance ? Pas d'opération ?
- Bonne soirée.
- Même pas une petite IRM ?
- J'ai dit bonne soirée !

La curiosité médicale se perd.



(Docteur House, lui, il m'aurait fait une IRM.)

7 commentaires:

  1. Solidarité. Je suis malade aussi.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis malade aussi ! Mais je reviens peu à peu à la vie et sors de ce gros rhume. Je compatis quand même !
    Doc House il t'aurait même ouvert l'abdomen pour observer tes poumons de plus près... Et c'est pour ça que c'est le meilleur (à la télé, parce que dans la vraie vie les gens veulent pas qu'on leur ouvre le corps pour une bronchite) ! :D

    Bonne chance et n'oublies pas que les mouchoirs sont tes amis.

    RépondreSupprimer
  3. chevelure-exquise belle soeur tres belle10 novembre 2009 à 11:07

    Dr House il t'aurait laissé crever ouais! Rien a foutre de ta bronchite le boiteux. REVIEEEEENS!

    RépondreSupprimer
  4. Ah. Je crois que mes vélléités de vie à l'étranger viennent de valser à la poubelle avec mon dernier paquet de mouchoirs. Mais sinon bon courage et n'achète pas de médicaments sur le net!

    RépondreSupprimer
  5. Sheldon Cooper aussi, il t'aurait fait une IRM. Ou du moins, il aurait voulu t'en faire.

    RépondreSupprimer
  6. Merci Sarah ! J'aurais jamais osé le dire comme ça, mais, il aurait même pas ouvert ton dossier Tindo !
    Ou alors il serait allé t'insulter dans ta salle de consult à cause du temps que tu lui as fait perdre !!!



    (ok, il faut que j'arrête House....)

    RépondreSupprimer
  7. La barbare du Nord15 novembre 2009 à 06:10

    Mais quand même, t'es sûre que c'est pas un Lupus ? :O

    Bon courage Pani, te laisse pas abattre !

    RépondreSupprimer