samedi 23 octobre 2010


 Mes lecteurs sont les gens les plus formidables du monde.

(Enfin, surtout Chouvelle est la gens la plus formidable du monde. Mais t'inquiète, je t'aime bien quand même.)

L'autre soir, je rentrais de mon cours de cardio-boxing. Je pensais que c'était une sorte de boxe, en fait c'est juste les mouvements de boxe enchaînés très rapidement sur de la musique techno sous les encouragements d'une nana à casque avec micro intégré, qui nous hurlait dans les hauts-parleurs :

- Crochet gauche, uppercut droit! On y croit! Allez plus vite! Lateral kick gauche! Direct droit! On lève les genoux! Position du tigre!

On aurait un peu dit qu'elle nous enseignait le kama sutra, mais sinon pas de problème. A part que j'ai débarqué après un mois de cours et que, quand la nana disait "double round kick", il y avait 80 filles qui exécutaient un mouvement parfait, et au milieu il y avait moi. Et qu'aussi comme je confonds la gauche et la droite, une fois sur deux je cognais la fille à côté de moi. Mais en même temps c'est la boxe ou c'est pas la boxe?

En fait non, c'est pas la boxe du tout, on fait que taper dans le vide. Mais tous les cours de vraie boxe sont complets. (Et au moins je peux garder la face avec le nom "cardio-boxing" au lieu d'affronter en face la terrible réalité que oui, je fais de l'aérobic.)

Donc je rentrais de mon cours et d'une soirée pizza chez Chloé, tout mon corps était courbaturé (du cardio-boxing, hein, va pas t'imaginer des choses) et comme ça, je décide de vérifier ma boîte aux lettres, des fois que j'aie des bons de réduction pour commander du chinois. (5 euros le menu, livraison comprise, franchement, je flaire la viande de chien. Mais c'est pas ça qui va m'arrêter.)

Et là, dans ma boîte aux lettres, il y avait un joli petit colis. Au début j'ai pensé que c'étaient les fringues que j'avais commandées sur Internet (ça c'est Sarah et ses influences diaboliques), jusqu'à ce que je me rappelle que mon facteur me déteste et qu'il a décidé que j'aurais jamais mon courrier.

- Oui, bonjour, j'ai eu cet avis dans ma boîte aux lettres qui me dit que je n'étais pas là pour réceptionner mon colis. Sauf que si, j'étais chez moi toute la journée, j'ai pas quitté la maison.
- Peut-être que vous n'avez pas entendu la sonnette.

Écoute Gilbert, je sais pas si tu vis dans un penthouse ou quoi, mais crois-moi que chez moi, je peux être à n'importe quel endroit, je peux être sous ma douche, je peux avoir la musique à fond, je peux avoir des bouchons dans les oreilles ou la tête dans le micro-ondes, j'entends toujours ma sonnette.

- Bref. Mon facteur a la phobie des sonnettes, en tout cas je suis là pour récupérer mon colis.
- Vous avez reçu l'avis quand?
- Ce matin.
- Oulàh mais c'est trop tôt! On ne nous l'expédiera pas avant demain soir!
- Donc ça va vous prendre une journée entière pour recevoir un colis dont l'adresse originale était à dix mètres de votre bureau de poste?
- Ben oui, tout est centralisé, vous comprenez.

Des fois j'ai du mal, mais c'est quand même pas de ta faute, Marcel.

- Bon, ben à demain.
- Ah non, pas demain!
- Mais vous avez dit...
- Oui, mais on reçoit les colis à 17h. Et comme on ferme à 17h30, on a pas le temps de les trier avant le lendemain midi. Au mieux.

J'espère de tout cœur qu'on ne réformera pas les retraites. Parce que si Raymond est déjà autant au taquet à 55 ans, vous imaginez à 67?

- Un colis? Oui, je vais vous le chercher à l'arrière. Repassez dans deux ou trois heures.

Toujours est-il que ce colis mystérieux ne contenait pas de tunique à fleurs ou de jupe hippie. A la place, il y avait un paquet de Schoko-Bons et un petit mot : "Avoue, tu pensais pas que je serais cap?"

Pour comprendre ça, il faut savoir que Chouvelle m'avait demandé dans les commentaires près de quel lycée j'habitais, je lui avais répondu en disant "mais je ne donne pas mon adresse parce que j'ai peur de recevoir une bombe dans ma boîte aux lettres" (Si! c'est possible!) et elle a répliqué : "De toute façon moi je t'aurais envoyé des fleurs et des schokobons ^^". Du coup après je lui ai donné mon adresse sur Facebook et je l'ai mise au défi, mais pour rigoler, en fait. Et puis en fait non, elle m'a vraiment envoyé des Schoko-Bons et des fleurs (elle les a dessinées sur le papier).
Donc voilà, Chouvelle est la lectrice la plus cool du monde entier, et je me sens au sommet de la gloire maintenant que j'ai reçu un "fan mail". 

Ça me conforte aussi dans l'idée que mes lecteurs sont des gentils. (Oui, je sais, ça fait genre 5 ans que je suis plus blogstar. Mais l'image des gens qui veulent m'arracher les bras est dure à effacer.) Du coup je songe à mettre en place une boîte postale (pas pour des raisons de menaces de mort, juste parce que j'aime pas l'idée de mettre mon adresse perso sur Internet) comme ça on pourra s'envoyer du courrier du cœur avec des feutres de toutes les couleurs et ce sera comme si tous les geeks du monde se donnaient la main et faisaient une ronde tout autour de la terre.

Enfin, je vous en reparlerai quand j'aurai fini mon paquet de Schoko-Bons.


PS : Merci encore, Chouvelle!

3 commentaires:

  1. Cinq ans ?! Ca fait cinq ans que t'as été blogstar ? Oulalala ! Ca veut dire que ça fait 5 ans que je te lis, et je m'en lasse toujours pas, alors le jours où tu arrêtes ton blog je meurs. C'est tout. Et si jamais tu mets en place une boite postale, moi je t'envoie carrément un zombie. Histoire que tu mettes toutes tes connaissances en pratique. Et ouais !

    RépondreSupprimer
  2. Je suis très flattée, maintenant fais péter le lien vers mon blog ;)

    RépondreSupprimer
  3. Effectivement, 5 ans déjà!
    Excellente idée, sinon! Je me vois déjà envoyé un camembert par la Poste, juste comme ça, par défi :P

    RépondreSupprimer