mercredi 31 octobre 2012

Cinéma, cinéma (tchi tchaa)


Avant, j'allais vachement au cinéma.

Mais, depuis quelque temps, y'a deux ou trois trucs qui chiffonnent mon amour des salles obscures. 

Et ces trucs, c'est :

1)  Les tarifs absolument abusés de l'UGC Strasbourg :

- Ah non, on ne prend pas la carte culture.
- Hein? Mais c'est la séance de 22h! Ça marche plus?
- Non mais en fait, on ne prend plus la carte culture pendant les vacances.
- Quoi? Mais depuis quand? Mais pourquoi?

En vrai, il a répondu :

- Ah ben je flblblbl politique de l'UGC flblblblb.


Mais moi j'ai entendu :

- Ben, on s'est dit que 4 euros c'était vraiment pas cher payé pour une place de ciné, comprenez. C'est moins que ce qu'on fait payer pour un petit pop-corn, alors ça nous fait un peu chier. Alors on s'est dit "Comment est-ce qu'on pourrait faire bien raquer les étudiants?". Et puis on a trouvé! On s'est dit "Mais oui! On va prendre le moment de l'année où ils ont le plus le temps d'aller au cinéma, et on va leur dire d'aller se carrer leur carte culture dans le cul!"


C'est cool.




(Pendant ce temps, au siège de l'UGC.)

- Alooors, une place tarif étudiant, ça fait 7 € 10. Et puis on a décidé de le projeter seulement en 3D et tant pis si ça t'arrache les yeux, alors 2 € en plus, comme ça, juste pour t'emmerder, et puis il faut des lunettes et comme d'habitude t'as oublié tes 8 paires à la maison alors ça fera encore 1 €.

Donc c'est trop génial, 10 € 10 pour un ciné.  Je pense qu'on peut trouver moins cher pour se prendre un poing dans le cul.

(Par contre, leur pop-corn, ils peuvent se le carrer bien profond et grain par grain. Maintenant je le fais à la maison et je le ramène en douce dans mon sac.)


(Nique la police.)


2) Les films en 3D.



Franchement, quand je vois les magazines de cinéma qui racontent que le passage à la 3D est aussi révolutionnaire que le passage du muet au parlant, j'ai envie de traquer les rédacteurs et de leur planter des haches dans le crâne.

Qu'on se le dise : la 3D, dans certains films, ça peut être cool (cf. Avatar, qui, sans la 3D, est juste "Pocahontas" avec des aliens hippies), mais, dans 90% des cas, ça ne sert à RIEN.

En fin de compte, on peut donc résumer l'usage de la 3D à ça : si elle est bien faite, tu ne te rends pas compte qu'elle existe et ça ne change donc absolument rien à ton expérience ciné, sinon à alléger ton portefeuille (exemple : "Prometheus", ou "Dark Shadows"). Si elle est mal faite, elle se rappellera violemment à ton bon souvenir toutes les 5 minutes en dédoublant furieusement l'image dès qu'il y a un peu d'action rapide à l'écran (exemple : "The amazing Spider-Man", ou encore le bien nommé "Piranha 3D").

Je me retrouve donc désormais obligée de devoir chausser deux paires de lunettes à presque chaque séance de ciné, tout ça pour me choper un mal de crâne si je ne suis pas placée pile au milieu de l'écran et pour avoir en général UNE scène dans le film où tu fais :

- Ouah, on dirait que les cendres de l'arbre/les balles de revolver/ les bonbons Haribo, ça vient vers moi!


(Rayez la mention inutile.)

Franchement, pour le coup, je peux aller au Futuroscope et ils ont un film où ça fait comme ça tout du long, et t'as juste à mettre les vieilles lunettes qu'on te donnait dans les paquets de Choco Pops.



3) Aller au cinéma avec plus de 4 personnes.

Parce que, quand j'entends :

- On va décider sur place en regardant les affiches!


J'entends en réalité :

- Oui bonjour, je vais au cinéma, mais en fait je voudrais juste rester debout devant le cinéma pendant une heure, une heure et demie, argumenter avec pertes et fracas des vertus du film d'action versus la comédie, et finalement changer d'avis et décider d'aller boire une bière.



(Mais comme mes amis sont des gens formidables, on décide toujours à l'avance du film qu'on va voir.)

(Peut-être un peu parce que je les y oblige, certes.)

(Mais c'est pour le bien commun.)

8 commentaires:

  1. je ne vais plus au ciné non plus, je préfère attendre la sortie du bluray qui nous coûte autant que 2 places de cinéma (voire même moins parfois) et qu'on peut regarder plusieurs fois, en 3D ou pas selon l'humeur. et avec le home cinéma on fait péter le son comme on veut et personne ne nous fait chier à papoter pendant le film :-)

    RépondreSupprimer
  2. Haaaaan, comment je suis D'ACCORD. Surtout sur la 3D. Et le prix des places. (je décide toujours du film que je vais voir, à ce prix-là)
    Geeenre, le téléchargement détruit l'industrie du cinéma. Non, UGC détruit l'industrie du cinéma. Ce qui m'énerve LE PLUS chez UGC, c'est leur slogan. "On partage plus que du cinéma". Ouais, on partage mon portefeuille et ça me fait moyen kiffer, connasse.
    Désolée, je suis vulgaire, mais c'est plus fort que moi.

    Et la 3D... Je crois que je n'ai jamais autant aimé Chris Nolan que quand le mec du ciné m'a dit "Ah, non, Batman il est que en 2D". Il a cru que j'étais déçue, je crois, mais c'était trop bien, en vrai. (même si le scénario était, euh... faible, on va dire).

    Sinon, bon, Bilbo en 3D en IMAX, je veux bien essayer quand même. (je sais que tu viens de liker ma photo sur Facebook, mais je suis tellement contente, il faut que je le dise plusieurs fois.)

    RépondreSupprimer
  3. Non mais sinon y a pas que l'UGC à Strasbourg. Il ne faut jamais aller à l'UGC. Y a que des vieilles VF de toutes façons.
    Des VF en 3D et des gens qui mâchent du pop corn et qui envoient des textos à côté de toi pendant le film. (Ca fait cher payé ton mauvais moment passé au cinéma...)

    Moi quand j'y vais je vais au Star St Ex. Là-bas ils te font même des séances à 3 euros pour certains évènements.

    RépondreSupprimer
  4. Viens en Finlande. Le tarif étudiant au cinéma n'existe pas. Du tout. Et 12 € c'est la moyenne pour un film. En 2D. (Sauf horaire spéciale tarif réduit auquel presque personne ne peut assister, bien sûr, on n’est pas comme ça). Avantage, hormis quelques films d'animations pour très jeunes enfants, les films sont en VOST finn/swed. Même les films d’animation Pixar and co, je me dis donc que ça pourrait être pire :D

    RépondreSupprimer
  5. Le cinema est moins cher a Colmar, mais tu sais pourquoi quand tu vois un bol de pop corn par terre et aucune personne du personnel qui le ramasse, des chiottes condamnés, les autres chiottes qui puent la mort, mais genre vraiment je pense qu'il y a un cadavre quelque part et qu'en plus, ce cadavre vole le papier, que le sol colle dans les salles à un point que tu te demandes si c'est juste du coca qui est tombé et pourtant je me sens tout autant arnaqué quand la nana me demande 8.50€.

    RépondreSupprimer
  6. Et y'a pas des cinémas autres que UGC ou autres multiplex à Stasbourg ? Type Utopia où le prix NORMAL est de 6€ (donc moins que le tarif étudiant de l'UGC) (et qui en plus, se refuse à passer à la 3D).

    RépondreSupprimer
  7. La consolation dans tout ça, c'est que tu peux te dire que les lunettes 3D sont quand même vachement moins chères qu'en Belgique (à 5€ la paire, faut pas s'étonner que je n'aille jamais voir de films en 3D).
    Et à côté de ça, tu peux pleurer aussi, parce que j'ai une carte qui me permet d'aller voir des flms en 2D à 5,50€ (6,50 pour ceux en 3D) :D C'est-à-dire entre 0,50 et 1€ moins cher que le prix étudiant ! :D Et je peux en faire profiter mes amis ! Elle est pas belle, la vie ? :)

    RépondreSupprimer
  8. A Paris on a un UGC qui n'est pas le mal! (tous les autres sont 10-11euros en tarif normal)
    L'UCG Bercy Village est à 4,90euros pour tous les - de 26ans, en VO et toujours au choix entre la 2D et la 3D! (et en plus y'a des super bagels et cheesecake à côté)

    RépondreSupprimer