lundi 22 octobre 2012

Mon premier tag!


Je me suis faite "taguer" par 2 lectrices, alors je me lance!

Au cas où tu ne connais pas le principe du tag, le voici :

Quand une blogueuse est en manque d'inspiration, mais qu'elle veut faire son article quotidien pour pas faire baisser ses stats, elle pond un questionnaire à deux balles pour qu'on en sache plus sur elle (genre des trucs perso pour les lecteurs avides de potins - c'est-à-dire tout le monde).

(Si si, fais pas genre.)

Mais pour faire genre ça vient pas d'elle (parce que quand on est blogueur, on n'a pas le droit de dire qu'on est égocentrique - C'TE BLAGUE), elle explique qu'on lui a refilé le questionnaire en mettant son nom dans un autre blog, et qu'elle s'est donc faite "taguer" (ou "tagger" pour les blogueuses avec francophonie option LV3).

La blogueuse en profitera au passage pour dire qu'elle a fait poireauter ce tag depuis des millénaires, parce qu'elle était SO BUSY oh my god t'imagines même pas, mais qu'elle va enfin rattraper ses torts - donnant ainsi l'illusion de ne pas faire un article de feignasse, mais de le faire par respect pour la personne qui l'a taguée et qui se morfond de rester sans nouvelles.


(Illustration de la blogueuse sans réponse à son article "tag")

C'est là que ça se corse : la blogueuse doit faire une liste de 11 choses sur elle que ses lecteurs ne savent pas déjà. Le but est de permettre aux lecteurs de découvrir la face cachée de la blogueuse et d'en apprendre plus sur sa personnalité profonde (le tout en moins de 11 phrases - lolilol). 

D'autant que, souvent, la blogueuse doit rivaliser d'inventivité pour raconter des trucs qui sont à la fois :

- assez personnels pour qu'on voie qu'elle a le sens du partage.
- assez anodins pour qu'elle soit à l'aise de les raconter sur le Web entier. 

(Après, selon la personnalité de la blogueuse, ça peut aller de "je suis allergique aux abricots" à "j'ai testé le fist-fucking et franchement c'est cool").

S'ensuit ensuite un questionnaire barbant de 11 questions-réponses inventées par la première blogueuse, celle qui a "taguée" les autres - questions relevant le plus souvent d'investigation pure et dure ("Plutôt goyave ou fruit de la passion?" Bravo, on t'engage chez Mediapart!).

Puis la blogueuse créé elle-même 11 questions qu'elle a envie de connaître de la part des gens qu'elle va taguer (encore une fois, des trucs incisifs et originaux - exemple : "quel objet emporterais-tu avec toi sur une île déserte?"), et désigne enfin 11 personnes à qui passer cette infernale chaîne.

(C'est allé tellement loin qu'on ne sait plus trop qui a commencé cette tradition détestable - perso, je penche pour Belzébuth.)

Je vais donc de ce pas me plier à ce bizutage bloguesque qu'est le tag, et répondre dans les règles de l'art :


11 choses que vous ne savez pas sur moi :

1) Je ne fais pas de tags.


2 commentaires: