lundi 26 novembre 2012

brève littéraire

Et donc en ce moment je lis un bouquin de Victor Hugo.

(Je pars en Nouvelle-Zélande dans 3 jours, et je veux pas avoir l'air inculte auprès de mes nouveaux compatriotes, alors depuis l'an dernier je lis plus que des livres français. En mars j'ai fait tout Pagnol, et maintenant Hugo, voilà.)

(Je vais pas non plus me mettre à lire du Rousseau rien que pour le plaisir, hein.)

Et donc, je lis "Les Travailleurs de la mer", bouquin qui parle des gens sur l'île de Guernesey (ils te vendent le livre avec un combat pour la vie contre une pieuvre géante, en fait ça dure TROIS PAGES, merci bien pour la publicité mensongère).

Et, outre apprendre des coutumes funky de l'île (genre qu'une femme enceinte non mariée choisit le père de son enfant dans la population, et ensuite il est obligé de l'épouser - VDM), ce livre présente une particularité que j'ai bien vite notée : Victor Hugo se fout de la gueule des Alsaciens, à cause de l'accent.

Je sais pas si tu réalises ce que ça veut dire.

Ça veut dire que, déjà au dix-neuvième siècle (donc des années avant l'invention du journal télévisé), on se foutait de la gueule de l'accent alsacien!


Donc en fait, avant ça :

On avait déjà ça :



(Le pire c'est que c'est l'accent Haut-Rhinois. Droit au coeur.)

Quand je pense, QUAND JE PENSE qu'on a un collège à Colmar qui s'appelle Victor Hugo! Ben c'était bien la peine, tiens.

Le mec il se fout de notre gueule jusque dans ses ROMANS, et on décide de nommer un collège d'après lui, mais enfin c'est n'importe quoi ces histoires!

C'est quoi la prochaine blague? Nommer un collège "Napoléon III" pour son haut fait d'avoir cédé l'Alsace aux Prussiens? 

Non mais franchement.

(Sinon j'aime quand même Victor Hugo. Mais il a de la chance d'écrire si bien, sinon il aurait perdu une lectrice.)

(Comment il aurait trop eu le seum.)

(Heureusement qu'il a pas de compte Twitter, c'est moi qui te le dis.)

2 commentaires:

  1. Aah, pendant les vacances j'ai lu "Les Misérables", moi ! :)
    Alors bon, en soi, c'est chouette, mais on peut bien enlever 200 pages et ça le serait encore plus (parce que, bon, raconter toute la bataille de Waterloo alors que, dans l'histoire, c'est juste un type qui y est qui voulait détrousser les morts, mais il y avait un type qui l'était pas (mort), alors il l'a sauvé) .
    Ou bien, toute l'histoire des égouts de Paris juste parce qu'un type se balade dedans, ça fait long.

    Mais sinon, ce qui est vraiment chouette, c'est "Le Comte de Monte-Cristo" de Dumas, ça, tout le monde l'aime :D

    RépondreSupprimer
  2. aucun rapport avec ta brève littéraire (à part les fautes d'orthographe??) mais c'est trop bon !

    http://tindomerel.bb-fr.com/t28-les-commentaires-skyblog

    RépondreSupprimer